Auteur/autrice : Devenez Riche

Investir dans l’immobilier en 2012 aux Etats-Unis … et y résider !

Investir aux États-Unis est probablement une réponse à la crise économique européenne !

Photos Las Vegas
Cette photo de Las Vegas est fournie gracieusement par TripAdvisor

Localisez l’état des USA qui va vous attirer le plus !
Avant de vous lancer dans l’aventure de partir pour les USA, il faut vous renseigner sur la possibilité d’y résider et d’obtenir une carte verte de travail si vous en avez besoin.
Le fait d’acheter un bien immobilier n’entraine pas automatiquement l’obtention d’un visa de résidence permanente.
Photos Las Vegas
Cette photo de Las Vegas est fournie gracieusement par TripAdvisor

Identifiez les erreurs à éviter !
Certains spécialistes de l’immobilier de Miami vous donnent des conseils directement sur leur site pour acheter un appartement à miami.

Pourquoi investir aux États-Unis ?
Le dollar USD est actuellement encore en la faveur de l’euro. Faites une plus-value rapide une fois que l’euro aura été déprécié par rapport au dollar.
Si on vous proposait un appartement à Paris à 50% de sa valeur réelle, et qu’à cela on ajoute une réduction de -26%, est-ce que vous feriez financer cette opération ?
Un acheteur parisien averti signerait aussitôt la promesse de vente pour ne pas laisser cette opportunité !!!! Alors, pourquoi pas à Miami ?

Des raisons objectives :
Si vous souhaitez de venir résident, c’est aussi une opportunité d’investir aux USA car le dollar est encore attractif pour nous européens !
N’attendez pas votre retraite pour vivre aux states :
la vie à l’américaine : les plages, l’ambiance, le service, les sourires, la décontraction, etc …

Le risque est moins important que de miser en Bourse … ou au casino !

 

L’euro va probablement se déprécier dans les mois qui viennent !
Il est fort probable que l’Europe fasse en sorte que l’Euro veuille diminuer la parité de la devise pour relancer l’économie européenne : un dollar américain plus fort que l’Euro pénalise notamment la France et l’Europe pour ses exportations.
Et, de facto, les États-Unis vendent mieux et exportent plus facilement vers l’Europe … (vérifiez les prix de l’électronique sur ebay, vous aurez une très bonne surprise !).
Les raisons principales sont les tensions provoquées par la crise économique mondiale et aussi la crise des sub-primes.
Plutôt que de vous faire avoir sur un petit appartement parisien ou provincial, investissez donc dans un bien qui devrait reprendre rapidement une valeur de minimum +25%.
Bien sûr, difficile de dire quand !

Les États-Unis est une nation à vocation business et par conséquent se veut un pays stable et libre.

De bonnes conditions pour investir la tête froide !

Et, de facto, les États-Unis vendent mieux et exportent plus facilement vers l’Europe … (vérifiez les prix de l’électronique sur ebay, vous aurez une très bonne surprise !).

 

Et si l’euro ne se déprécie pas, est-ce que je peux faire un bon investissement quand même ?

Bien entendu ! Si vous créez votre affaire aux Etats-Unis et que vous investissez dans l’immobilier, vous aurez plus de chances d’obtenir une carte verte.
Comme vous le savez, c’est un pays où tout est possible :le bon vieux jugement judéo-chrétien européen est moins ancré, et il n’y a pas de honte à gagner de l’argent honnêtement (on ne peut pas en dire autant en France apparemment).

 

 

 

 

Devenir un concouriste pour gagner à des jeux-concours !

Est-il possible de devenir riche en faisant des jeux-concours ?
La réponse est simple : tout est possible !

En effet, votre serviteur a participé à des centaines de concours : il y a quelques règles à respecter pour éviter de perdre du temps sur des jeux-concours qui ne vous feront pas réellement gagner.

Comment faire pour gagner à un jeu-concours ?
L’un des secrets pour gagner aux jeux-concours reste « simple » (mais de moins en moins applicable) : il vous suffit de participer à un jeux-concours auquel peu de personnes auront participé.
Pourquoi ? Moins il y aura de participants, plus vous aurez de chances de gagner un lot.
C’est la règle en or à ne jamais perdre de vue.
L’objectif d’une entreprise qui propose un jeu-concours est de se créer un nouveau fichier de prospects.
Si les lots mis en jeu sont très intéressants et si l’entreprise qui organise le jeu est réputé, il y aura probablement beaucoup de participants.
Et, vous n’aurez donc que très peu de chances de gagner …

Votre objectif (gagner) est contraire à l’objectif des sites internet qui listent les jeux-concours : plus il y aura de participants, moins vous aurez de chances de gagner …
Toutefois, vous pouvez utiliser ces sites pour cibler certains jeux-concours.

 

Une autre règle : plus vous participez à un nombre élevé de jeux-concours, plus vous pourrez gagner des lots (petits ou gros).
Un petit lot vaut mieux que rien du tout : ces lots de faible valeur peuvent se revendre facilement par ebay ou sur leboncoin.Fr.

Attention, ce n’est pas parce que vous allez participer à 10 jeux-concours en une seule fois que vous gagnerez quelque chose …

d’où, la 3ème règle : perséverez et participez régulièrement à tous les jeux-concours dont les lots vous intéressent !
Si vous participez à 1 jeu-concours par semaine pendant 1 an, vous aurez participé à 50 jeux environ.
Vous pourriez jouer à une dizaine de jeu-concours par mois, et là, au bout d’un an : 10 x 12 mois = 120 jeux-concours.

 

Comment cibler les jeux-concours auxquels participer ?
Tout jeu-concours – en France – doit être accessible à tout client et doit se voir rembourser les frais éventuellement déboursés (timbre poste, par exemple) sur demande.
Ensuite, pour avoir un maximum de chances pour gagner un lot, il vous faudra cibler vos actions de participations aux jeux : nous n’allez peut-être pas consacrer tout votre temps libre à consacrer aux jeux-concours.
Même les concouristes « professionnels » sélectionnent et ciblent tous les jeux concours auxquels ils participent. Certains concouristes ne sélectionnent que les concours de mots croisés ou fléchés.

Si vous ciblez les jeux-concours auxquels vous allez participer, vous allez pouvoir exploiter au mieux le temps passé à cette activité.

Comment optimiser ces chances pour gagner ?
Il existe maintenant différents sites internet pour participer à des jeux-concours en utilisant les réponses publiés par le site et/ou par d’autres participants.
Ces sites internet peuvent être intéressants pour les jeux-concours à questionnaire car peu de personnes participeront à un jeu-concours s’il y a trop de questions … et si le degré de difficulté est trop élevé !

 

 

Quelques sites qui vous aideront à cibler les jeux-concours :

http://www.ledemondujeu.com/

http://www.jeu-concours.biz/

http://www.zone-concours.com/

 

 

 

 

 

 

Idée de la semaine du 25 juin 2012

Idée de la semaine du 25 juin 2012

 

© Onidji – Fotolia.com

Chaque semaine, nous allons vous donner une idée de business ou d’activité lucrative que vous pouvez lancer.

 

Devenez coursier dans une grande ville !

Le marché de la livraison de plis et colis est un marché intéressant à plusieurs niveaux :
– pas de diplôme nécessaire (il existe toutefois un CAP de coursier)
– savoir conduire un 2 roues et éventuellement un permis de conduire (vélo, scooter ou moto, voire 4 roues pour les véhicules type SMART)
– salaire basé sur les résultats (la profession parle de « bons », plus vous faites des livraisons, plus vous avez de bons … et plus votre salaire sera conséquent)
– un investissement limité : il « suffit » d’avoir son propre 2 roues et l’assurance adaptée pour se lancer.
Un marché en pleine croissance
Ce marché a un très bon potentiel : la demande des entreprises devient de plus en plus forte pour distribuer des plis (urgents ou pas) et des colis.
En effet, en France, la distribution des lettres, plis et colis s’est privatisée , le groupe de La Poste a dû déployer une stratégie autour des différents marchés de la livraison pour ne pas sombrer ! Sans compter les filiales et/ou entreprises soeurs qui proposent leurs services au-delà du simple envoi de courrier. Même avec ces changements, La Poste voit son image de plus en plus écornée, son service devient moins efficace pour diverses raisons (grèves passives, grèves actives, mouvement de syndicats pour ralentir les cadences, personnel intérimaire qui se trompe, personnel en sous-effectif, etc …).
Tout ceci peut profiter à des entrepreneurs privés, la plupart sont d’ailleurs des TPE (très petites entreprises).

Une modernisation du métier en marche …
Ce métier a déjà commencé à se transformer : des entreprises de coursiers à vélo ont été créées suite à la moralisation de la société et au développement des mouvements écologistes. Et aussi, parce que certaines entreprises ont obligation de réduire leurs dépenses énergétiques sous peine de payer une amende, il s’agit de la réglementation du Grenelle de l’environnement.
Le Grenelle de l’environnement a donc défini que certaines entreprises sont obligées de réduire leurs dépenses énergétiques : ces entreprises auront donc plus de facilité à utiliser des moyens de livraison par vélos, par exemple, ceci afin de ne pas être pénalisées par les émanations éventuelles de CO2 découlant de ces transports.

Cette année 2012 est importante car l’écologie va prendre une place de plus en plus importante en France, et aussi parce que les entreprises des grandes agglomérations ont besoin d’exploiter les services de coursiers plus fiables que La Poste (il faut bien l’avouer …).
C’est aussi l’arrivée des nouvelles technologies qui vont peu à peu aussi améliorer ce type de services pour les entreprises !

Est-ce possible de devenir riche en créant son entreprise de courses de livraison ?
Se placer sur un marché de niche est en général une bonne opération si l’investissement de départ est modéré et à votre portée.
Vous pouvez commencer quasiment seul !
Il est toutefois toujours important de connaître de localiser ses services et de connaître l’agglomération concernée (ne serait-ce que pour livrer rapidement les plis et colis).

Si vous arrivez à gérer plusieurs courses simultanément ou à la suite, vous allez multiplier vos revenus.
Ce challenge n’est pas évident, nous vous parlerons prochainement des solutions qui s’offrent à vous pour optimiser votre travail !

Inscrivez-vous à la newsletter pour être au courant des derniers articles ! (bloc en haut de page à droite)

 

Pour en savoir plus :

http://www.motoservices.com/passion/coursier.htm

Le coursier sur Wikipedia

 

 

Investir dans l’immobilier locatif à Miami

Investir à Miami

Photos Miami
Cette photo de Miami est fournie gracieusement par TripAdvisor

Identifiez les erreurs à éviter !
Certains spécialistes de l’immobilier de Miami vous donnent des conseils directement sur leur site: le jeu des 7 erreurs à éviter pour investir à Miami.
Pourquoi investir à Miami ou aux États-Unis ?
Le dollar USD est actuellement encore en la faveur de l’euro. Faites une plus-value rapide une fois que l’euro aura été déprécié par rapport au dollar.
Si on vous proposait un appartement à Paris à 50% de sa valeur réelle, et qu’à cela on ajoute une réduction de -26%, est-ce que vous feriez financer cette opération ?
Un acheteur parisien averti signerait aussitôt la promesse de vente pour ne pas laisser cette opportunité !!!! Alors, pourquoi pas à Miami ?

Des raisons objectives :

le soleil: il fait toujours 30 degrés en moyenne. Une fois à la retraite (ou en vacances !), vous pouvez profiter de VOTRE bien immobilier.
la vie à l’américaine : les plages, l’ambiance, le service, les sourires, la décontraction, etc …
Miami est une des villes plus populaires des États-Unis.

Le risque est moins important que de miser en Bourse … ou au casino !

 

L’euro va probablement se déprécier
Il est fort probable que l’Europe fasse en sorte que l’Euro veuille diminuer la parité de la devise pour relancer l’économie européenne : un dollar américain plus fort que l’Euro pénalise notamment la France et l’Europe pour ses exportations.
Et, de facto, les États-Unis vendent mieux et exportent plus facilement vers l’Europe … (vérifiez les prix de l’électronique sur ebay, vous aurez une très bonne surprise !).
Les raisons principales sont les tensions provoquées par la crise économique mondiale et aussi la crise des sub-primes.
Plutôt que de vous faire avoir sur un petit appartement parisien ou provincial, investissez donc dans un bien qui devrait reprendre rapidement une valeur de minimum +25%.
Bien sûr, difficile de dire quand !

Les États-Unis est une nation à vocation business et par conséquent se veut un pays stable et libre.

De bonnes conditions pour investir la tête froide !

Et, de facto, les États-Unis vendent mieux et exportent plus facilement vers l’Europe … (vérifiez les prix de l’électronique sur ebay, vous aurez une très bonne surprise !).

 

Et si l’euro ne se déprécie pas, est-ce que je peux faire un bon investissement quand même ?

Bien entendu !  si le dollar reste moins fort que l’euro, vous aurez plus de facilité à louer votre bien à des européens ! votre investissement sera d’autant plus vite rentabilisé.
Vous pourrez apprécier vous-mêmes de prendre 1 ou 2 semaines de vacances (ou plus !!!) en hiver ou en été … sans pour autant vous ruiner en location de vacances !
Même si vous revendez votre appartement au même prix, vous aurez amorti votre investissement grâce à la location. Une fois encore, vous êtes gagnant !!!

 

Un investissement locatif résidentiel
Vous avez la possibilité d’investir à partir de 40 à 50 000 Euros sans contraintes, ni de risques trop importants.
La location résidentielle est un moyen de rentabiliser rapidement votre investissement : la location à la semaine ou au mois vous rapportera plus qu’une simple location d’un résident américain à l’année.
De plus, cela vous laisse la liberté de bloquer certaines semaines à votre convenance pour séjourner agréablement à Miami pour un prix raisonnable.
On est loin du time-sharing espagnol qui est une belle arnaque !

Photos Miami
Cette photo de Miami est fournie gracieusement par TripAdvisor

 

Un investissement pour votre retraite
Prévoir sa retraite, c’est bien … mais le plus tôt possible, c’est mieux ! vous pensez que votre contrat d’assurances-vie est une bonne opération ? hé bien, laissez-moi vous dire que vous allez le regretter amèrement.
Comment faire confiance aux banques et aux financiers qui ont spéculé avec les fonds de pensions américains, les valeurs de grands entreprises, la spéculation sur les dettes des pays qui ont des difficultés ?

 

 

 

Investissement locatif immobilier à l’étranger

 

Comment cibler un bien pour investir ?

La localisation géographique … une donnée précieuse

Par principe, vous devriez connaître le lieu où vous souhaitez investir : ceci afin d’éviter des problèmes ultérieurs de revente.
Dans le cas où vous ne connaissez pas le pays dans lequel vous souhaitez investir, faites-vous aider par un professionnel français (si possible) ou bien un professionnel du pays.
Comme en France, la modernisation de la ville et l’urbanisation sont importantes et à prendre en compte.

Images Miami
Cette photo de Miami est fournie gracieusement par TripAdvisor

Les pays européens sont-ils encore intéressants en 2012 ?
L’ Espagne a subi un choc immobilier, cela pourrait être une opportunité de racheter un appartement bien placé à Barcelone, par exemple.
Encore faut-il que les prix de l’immobilier en Espagne ne chutent pas encore ! La crise économique européenne est devenu une crise de l’Euro ce qui n’est pas sans poser de problèmes.
Souvenez-vous que la Grèce, l’Espagne et l’Italie sont des pays européens rentrés dans la CEE avec des difficultés dans les années 80.
D’un autre côté, si vous trouvez un appartement ou une maison en Espagne sur la côte à des prix avoisinants ceux de la France, cela pourrait être une bonne affaire : le taux de chômage est l’un des pires – malheureusement – de l’Europe.
Cela veut dire que vous pouvez embaucher à moindre coût du personnel de maison pour entretenir votre appartement ou votre maison.

 

Déterminez la tranche de prix de votre investissement
Faites attention à votre véritable budget : 30 000 € ne correspond pas à 40 000 € .
Si vous cherchez un bien hors zone Euro, soyez très attentif aux variations des devises !
En 2012, le dollar américain reste encore intéressant pour investir aux Etats-Unis :  il est fort probable que la différence entre le dollar US et l’Euro s’érode pour rééquilibrer les échanges commerciaux entre les Etats-Unis et l’Europe.
Les efforts des pays européens pour abaisser leur endettement permettront peut-être de favoriser ce ré-équilibrage.

Cela voudrait dire qu’en cas d’augmentation du cours du dollar US par rapport à l’Euro vous ferait gagner environ 25% de la valeur du bien acheté … sans prendre d’énormes risques ! Et ceci sans rien faire d’autre que de faire l’acquisition d’un modeste appartement au soleil pour un prix très abordable.

Un exemple : informez-vous sur le marché immobilier américain car il y a encore des opportunités à saisir cette année 2012 !
Le taux de conversion est celui-ci au 19/06/2012 : pour 1 EURO, vous obtenez 1,26 USD ! soit une différence de 26% qui pourrait être prochainement votre gain !

Faites-vous conseiller sur le marché US par des spécialistes, cliquez ici.
Renseignez-vous sur les éventuels frais liés à l’acquisition d’un bien immobilier.
Vous devrez déterminer le coût éventuel des travaux (même si vous les faites vous-mêmes) pour vous éviter d’annuler l’opération car vous n’aviez pas prévu le coût des frais des avocats ou notaires.

 

 

Pourquoi investir à l’étranger plutôt qu’en France en 2012 ?
Les opportunités de faire une « bonne affaire » sont maintenant limités en France pour plusieurs raisons :
– le marché immobilier stagne, les prix de l’immobilier en province a baissé dû à une trop forte demande de prix élevés de la part des propriétaires
– les « primes » d’accès à la propriété ont été limitées et seront clôturées : le « PTZ » (Prêt à Taux Zéro) qui était une très opportunité pour les ménages pour accéder à leur 1er acquisition est maintenant limité au marché du neuf.
Or, le prix du marché du neuf n’est pas bon marché. Certaines villes de province voient des programmes beaucoup plus chers que dans l’ancien, alors que les matériaux ne sont « standards » et alors que le neuf ne présente que peu d’intérêt en terme de « charme ». La plupart des programmes en ville sont des immeubles en co-propriétés, de petits « HLM » améliorés sans grande qualité sur le fond.  Ce qui fait grimper la note, ce sont surtout les nouvelles normes de construction. Les constructions neuves sont soumises à des économies d’énergie, au moins sur le chauffage.
Le scandale des économies d’énergie sur le marché immobilier du neuf : alors que le gouvernement avait engagé des « grenelles » de l’environnement, les professionnels du bâtiment ont dû se conformer aux nouvelles directives écologiques. Et, même si les programmes en neuf sont maintenant orientés basse consommation (labels « BBC », etc …), leur construction est rarement écologique : utilisation du béton et ciment à outrance (énorme gâchi d’énergie, ce que l’on appelle l’énergie grise, c’est l’énergie utilisée pour préparer les matériaux de construction), utilisation de laines d’isolation faussement écologiques (laines de roche, laines de verre), utilisation de panneaux PVC ou dérivés de pétrole (plaques de polystyrène extrudé), etc … Pas très écologiques tous ces matériaux car difficilement recyclables.
Il y a aussi une question de qualité de vie et de santé : les matériaux utilisés doivent être rigoureusement sélectionnés à cause notamment des COV (émanation de produits toxiques issus de la colle, par exemple).

En résumé, si vous voulez investir dans le neuf en France, sélectionnez rigoureusement le programme, et informez-vous sur les matériaux et les réelles économies d’énergies. L’un des moyens est de savoir quel sera le niveau des charges de copropriété : si le montant ramené au m2 est très supérieur à celui du m2 dans l’ancien dans le même quartier, il y a alors un souci car le nouvel immeuble devrait vous coûter moins cher (!).

Quels sont les pays dans lesquels un français peut investir sans trop de risques ?
Nous pouvons déjà citer quelques destinations qui peuvent être intéressantes pour investir légalement à l’étranger :

– les Etats-Unis :

  • la Floride
  • Miami et sa banlieue
  • la Californie

– l’Europe :

  • L’ Espagne et les Canaries
  • Monaco (trop cher pour débuter, mais intéressant pour celui qui peut investir)
  • les pays de l’Est : les rives de la mer noire sont recherchés par les slaves, et donc il y a possibilité de faire du locatif touristique

– l’Asie :

  • Singapour, Hong Kong, Shanghai
  • La Thaïlande , l’Indonésie

– l’Amérique latine :

  • le Brésil

 

Photos Singapour
Cette photo de Singapour est fournie gracieusement par TripAdvisor

Investissement locatif immobilier en France

L’investissement locatif immobilier en France

La location d’un appartement, d’une maison ou même d’une place de parking peut représenter un « bon » investissement à moyen et long terme.
Il faut toujours garder à l’esprit que la RENTABILITÉ est un des éléments essentiels de ce type d’opération.

La rentabilité peut se calculer sur 2 axes :
1 – la rentabilité brute de la location du bien, comparée par rapport au coût global d’acquisition du bien

Exemple :
Un parking acheté  10 000 € + 1000 € de frais me coûte 11 000 € à l’achat.
Si je ne fais pas de crédit, on peut dire que j’ai investi de l’argent en cash dans ce bien, et que je ne dois pas rembourser un crédit à une banque.
Imaginons que la location est de 100 € bruts / mois.
11000/ (100 x 12)  = 9.16 % de rentabilité brute

C’est un taux intéressant, car aucun livret d’épargne ne vous rapportera autant !
Selon votre situation fiscale, vous aurez probablement à vous acquitter d’impôts.

2- le bien aura une tendance à s’apprécier au fil des années, et sera revendu plus cher :
la revente du bien est un point prépondérant à prendre en compte dès l’achat.
Pourquoi acheter un bien si vous ne pourrez pas le vendre facilement par la suite ?

Exemple :
reprenons l’exemple du parking payé 11 000 € en année n.
imaginons maintenant que vous revendiez ce parking 10 ans après.

Hypothèse : le marché de l’immobilier a connu des hauts et des bas ces dernières années, nous pouvons retenir une progression de +50% en valeur, par exemple. (ce n’est qu’une hypothèse).

Notre parking aurait donc une valeur de : 10 000 (prix d’achat initial ) + (10000 * 0.5) = 15 000 €
Ce n’est pas exceptionnel, mais si on pose le calcul :
11 000 / 15 000 = 1.36 … soit un gain potentiel de 36% sur 10 ans.

Vous auriez donc amorti votre investissement initial de 11 000 € et empoché un gain brut de 5000 €.

Gain total au bout de 10 ans :
11 000 € (amortissement)
5 000 €
soit un total de 16 000 € ! (moins les impôts !).

Nos chiffres sont simples et il faut toujours bien vérifier le marché de l’immobilier avant de se lancer.
Certaines personnes modestes ont choisi ce type d’investissement car assez facile à mettre en oeuvre avec PEU d’argent pour démarrer !

 

 

Comment cibler un bien pour investir ?

La localisation géographique

Par principe, vous devriez connaître le lieu où vous souhaitez investir : ceci afin d’éviter des problèmes ultérieurs de revente.
Chaque ville (ou quartier pour Paris) a des zones qui ne sont pas « réputées » où les biens immobiliers se vendent moins bien et moins rapidement que dans d’autres quartiers plus côtés.
La modernisation de la ville et l’urbanisation sont importantes et à prendre en compte.
Le type d’appartement (ou de maison) par rapport à la demande
Vous devez cibler parmi les biens les plus demandés. Pour être certain que vous ne vous trompez pas, allez voir quelques agences immobilières pour avoir une idée de ce qui se loue rapidement et facilement.
Un exemple : à Paris, les petits appartements trouvent rapidement des preneurs en location car la demande est forte en permanence.  En effet, les flux d’étudiants et de jeunes travailleurs sont toujours des facteurs importants sur le marché locatif immobilier.

S’informer via la presse spécialisé est aussi une autre source d’informations.
Attention toutefois aux soi-disant sites internet où vous allez trouver des informations sur le prix au m2. Très souvent, il s’agit de moyennes de prix de vente sur les dernières transactions.
Or, le seul observatoire fiable est celui des notaires, n’hésitez pas à aller le consulter en cliquant ici.

 

Déterminez la tranche de prix de votre investissement
Renseignez-vous sur les éventuels frais liés à l’acquisition d’un bien immobilier.
Vous devrez déterminer le coût éventuel des travaux (même si vous les faites vous-mêmes) pour vous éviter d’annuler l’opération car vous n’aviez pas prévu e coût des frais de « notaires » (qui englobent en fait pour majeure partie les impôts que l’Etat français récupère aussitôt ! ).